Les normes environnementales dans la construction des locaux professionnels

Auparavant, construire un bâtiment ne devait répondre qu’aux besoins basiques de l’habitation ou des activités commerciales. Aujourd’hui, des normes drastiques entourent ce monde de la construction. Spécialement pour la construction de locaux à usage professionnel par exemple, de nombreux labels et certifications environnementaux imposent des conditions obligatoires à respecter avant de pouvoir procéder aux travaux. L’objectif consiste en fait à fabriquer des immeubles répondant au maximum aux besoins de la préservation écologique, tout en combinant des technicités orientées vers le durable.

Le règlement avant le début des travaux

Une entreprise décidant de faire construire ses locaux sur un terrain déterminé doit avant tout se soumettre à différentes études d’impact environnemental, pour pouvoir constituer un dossier. Ces différents documents serviront à accompagner la demande de permis de construire, qui fixera à son tour si le projet correspond ou non au plan local d’urbanisme, avant de donner son aval. Bref, la création d’un bâtiment industriel ne se gagne pas d’avance. Mais avec le recours aux services des professionnels du secteur, notamment Property Management & Gestion Locative Prologis, les différentes procédures peuvent être accélérées grâce à la connaissance des détails techniques pour répondre aux nécessités administratives et législatives y afférentes.

Les obligations pendant la construction

Lorsque les formalités administratives donnent le feu vert pour attaquer les travaux, cela ne signifie en aucun cas que le reste est acquis. En effet, tout intervenant dans la construction peut et doit effectuer des contrôles et des vérifications, du maître d’ouvrage à l’entrepreneur en charge de l’exécution des tâches. Le respect impératif des normes indiquées par les labels et certifications environnementaux obtenus en est l’explication. Les représentants des autorités locales viendront par ailleurs contrôler le respect des différentes conditions écologiques concernant la réalisation dans les détails convenus des plans, du matériau utilisé, et de la méthode d’édification, entre autres. En cas de défaillance, les travaux peuvent se retrouver suspendus ou arrêtés, pour cause de non-respect du cahier des charges.

Les conditions d’usage après le chantier

Outre son intervention dans l’élaboration du dossier de permis de construire et le suivi en temps réel des travaux durant la phase de construction, le rôle du property management continue après la réalisation des tâches. En effet, il doit maintenant assurer que l’occupant de l’immeuble nouvellement construit bénéficie d’un bâtiment industriel aux normes environnementales requises, et que ce dernier y exerce bien une activité adaptée au type de local qu’il a loué ou acheté.

Combien coûte la construction de locaux d’entreprise neufs ?
Combien de temps faut-il pour construire des locaux professionnels ?