Faut-il externaliser l’entretien de ses locaux ?

Depuis la fin du XXe siècle, les systèmes de gestion en entreprise ont connu de nombreuses réformes. Ces changements concernent essentiellement le secteur de l’entretien et de la maintenance des espaces professionnels. Auparavant, les employés devaient eux-mêmes mettre la main à la pâte pour pouvoir disposer d’un cadre de travail convenable. Plus tard, des prestataires dédiés ont été affectés à l’exécution des tâches relatives au nettoyage des locaux, notamment des femmes de ménage ou des maintenanciers. Aujourd’hui, ces postes se trouvent en voie de disparition, les décideurs actuels cédant de plus en plus à la tendance de l’externalisation pour l’entretien des locaux d’entreprise.

Entretien des locaux : un pas vers l’externalisation

La sérénité dans le travail assure une productivité optimale. Dans cette optique, les responsables de société se déchargent aussitôt des tâches ménagères, en confiant les prestations de nettoyage à un prestataire externe. De nombreuses entreprises se sont alors développées dans le domaine, à l’image de Prologis France. Ce dernier, en plus de détenir une place importante dans le secteur de l’immobilier logistique, assure lui-même les services de maintenance et d’entretien des locaux qu’il loue à ses clients. Il intervient en externe dans l’exécution de ces travaux, afin de permettre à l’entreprise de vaquer tranquillement à ses occupations principales.

Les avantages du concept de l’externalisation

Tout d’abord, un employé, dont le besoin de disposer d’un espace de travail propre, clair et harmonieux est satisfait, devient plus productif. Il peut en effet se consacrer pleinement aux tâches qui lui sont confiées. Cette image se répercute à grande échelle sur la totalité de la société elle-même. En ce qui concerne une plateforme logistique en particulier, cette intervention externe soulage forcément les employés dont les attributions techniques requièrent une concentration permanente. Par ailleurs, l’adoption de ce système influe sur le budget général de l’entreprise, sachant que les prestations facturées par l’intervenant externe coûteront moins cher que si elle devait s’en occuper elle-même.

Comment gérer les risques ?

Malgré tout, l’externalisation présente également des inconvénients qu’il est tout à fait possible d’éviter. Il s’agit par exemple de bien définir les termes du contrat. Mais lorsque le bailleur se propose lui-même comme prestataire pour le nettoyage d’un entrepôt logistique, la bataille peut être gagnée d’avance. En effet, connaissant la ligne directrice des activités de l’entreprise, il devra impérativement se plier aux exigences requises pour répondre aux besoins et aux conditions imposées par la société locataire pour l’entretien de l’entrepôt de stockage en question.

CHSCT : prévenir des risques avec la maintenance industrielle
Les différentes techniques de nettoyage industriel