Aménager ses entrepôts pour optimiser le volume de stockage

Pour chaque entreprise en général, et celles qui œuvrent dans le domaine de la grande distribution en particulier, l’entrepôt représente le point vital de l’activité. Une gestion adéquate s’avère nécessaire pour en tirer des avantages optimaux, et surtout pour un bon fonctionnement. L’objectif consiste à pouvoir suivre et effectuer tous les mouvements de marchandises de manière fluide et continue. Pour ce faire, un aménagement adapté des espaces de stockage s’impose. Celui-ci ne concernera pas uniquement la gestion de la surface, il doit également tenir compte de plusieurs autres paramètres comme les méthodes de placement et les aspects techniques, entre autres, engagées dans le secteur.

Optimisation de l’espace

En fonction du volume de marchandises en mouvement et du flux, la manière d’agencer le rangement dans un entrepôt joue un rôle important. Quoi qu’il en soit, le risque de se retrouver avec un véritable capharnaüm guette à chaque fois, et la moindre erreur se répercutera évidemment sur le rendement et les coûts. Le principe de base pour la bonne gestion d’un dépôt repose sur une connaissance totale des caractéristiques de chaque marchandise qui va y transiter. Caisses, cartons, objets à l’unité, sacs, l’aménagement doit permettre de rentabiliser le moindre mètre cube. Par ailleurs, les différents rayonnages et surfaces de rangement doivent être d’accès aisé et autoriser une circulation facile.

Système de placement

Outre l’installation physique et la répartition de l’espace de stockage, l’aménagement doit aussi répondre à des impératifs d’ordre pratique. De nombreuses possibilités s’offrent, par exemple le fait de définir les zones destinées aux produits périssables, et de les distinguer des différentes parties qui recevront plutôt les objets lourds, ou les marchandises non conditionnées. Dans ce contexte, un adressage précis de chaque article devra être marqué lisiblement sur le rayon correspondant, et en même temps enregistré sur le système de gestion informatisé, pour un repérage facile. Les autres zones à dédier aux diverses fonctions de l’entrepôt, comme les espaces de préparation, de réception ou d’expédition doivent enfin être calculées de manière à obtenir le volume de stockage le plus grand possible.

Aspects techniques de fonctionnement

La manière de travailler intervient aussi dans l’aménagement pour obtenir un espace de stockage optimal. Méthode ABC, LIFO ou FIFO, le système de rangement adopté selon la vitesse de rotation des produits aide à gagner du temps en traitement. Il permet également de disposer en permanence d’une zone réservée dans l’entrepôt pour cette catégorie de marchandises.

Comment évaluer le coût de l’aménagement de ses bureaux ?
Pourquoi faire appel à un architecte d’intérieur pour aménager ses bureaux ?